La 4G en décembre … enfin…

 

 4gwar2.jpg
 
Emmanuel Macron, ministre français de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, et Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, initient, sur proposition de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), les appels à candidatures pour l’attribution de nouvelles fréquences en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion, en Martinique, à Mayotte, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Des fréquences nouvelles permettront à la fois d’améliorer rapidement la qualité de service des réseaux 3G existants et d’assurer le déploiement rapide de la 4G.

Dans l’Océan Indien, à La Réunion et Mayotte, le gouvernement a souscrit à la proposition de l’ARCEP de fixer une date d’ouverture des services à très haut débit mobile (4G) différée au 1er décembre 2016, afin d’y préserver la dynamique concurrentielle, au bénéfice des consommateurs locaux.

(extraits de l’ECO AUSTRAL)

Est-ce vraiment au bénéfice des consommateurs que ce dossier est une nouvelle fois repoussé ? Plusieurs opérateurs ont déjà massivement investi sur cette technologie à la Réunion, qui devront encore attendre un an avant de rentabiliser leur investissement…

La 5G, le successeur de la 4G, est déjà en expérimentation en métropole avec Orange. Allons-nous directement sauter une génération d’internet mobile?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s